Experts qualifiés et assurés

Experts qualifiés et assurés

Les experts inscrits sont proches de chez vous et ont été scrupuleusement vérifiés

100% gratuit et indépendant

100% gratuit et indépendant

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

  1. Diagnostic immobilier
  2. Avant vente

Lorsqu'on souhaite vendre un bien immobilier (maison, appartement...), la législation impose (article L271-4 du Code de la construction et de l'habitation) de fournir un dossier de diagnostic technique (DDT) dans lequel est joint l'ensemble des diagnostics obligatoires à annexer au compromis ou à l'acte définitif de vente.

Diagnostics immobiliers : les obligations en cas de vente

Lors de la mise en vente, les obligations légales en matière de diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente d'un bien immobilier sont déterminées en fonction de la nature du bien, de sa date de construction, de la date des installations intérieures de gaz et d'électricité ainsi que de sa zone géographique. Voici la liste des diagnostics à réaliser pour vendre :

Le diagnostic gaz

Le diagnostic gaz est obligatoire depuis le 1er juin 2007 pour tous les biens proposés à la vente et dont l'installation au gaz date de plus de 15 ans pour les réseaux de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire. Ce diagnostic permet notamment de s'assurer que l'installation est conforme aux normes de sécurité en vigueur et ne met pas en danger la sécurité de l'habitation et ses occupants.

Durée de validité : 3 ans.

Le diagnostic électrique

Obligatoire depuis le 1er janvier 2009, le diagnostic électrique permet, grâce à des contrôles visuels, des mesurages et des essais, de s'assurer que l'installation d'électricité ne présente pas de danger pour le logement et ses occupants. À noter que le diagnostic électrique n'est pas une vérification des normes électriques, mais seulement un contrôle sur la mise en sécurité des installations datant de plus de 15 ans.

Durée de validité : 3 ans.

Le diagnostic amiante

Le diagnostic amiante concerne tous les biens immobiliers construits avant le 1er juillet 1997. Il permet de vérifier la présence ou non d'amiante dans les parties privatives du logement, mais également dans les parties communes du bien mis en vente. Dans ce cas-là, c'est l'administrateur de la copropriété (le syndic) qui doit faire effectuer un repérage amiante dans les parties communes et mettre les résultats de l'expertise à disposition des occupants de l'immeuble.

Durée de validité : 3 ans si présence d'amiante. Illimitée si aucune présence.

L'état des risques et pollutions (ERP)

L'état des risques et pollutions (ERP) est obligatoire depuis le 1er juin 2006 uniquement dans le cas d'un logement situé dans une zone couverte par un PPRT (plan de prévention des risques technologiques) ou d'un PPRN (plan de prévention des risques naturels prévisibles) : usine de produits chimiques, volcan, tremblement de terre... Ces zones sont déterminées par arrêté préfectoral. Il faut se rapprocher de la mairie du lieu du bien ou d'un diagnostiqueur immobilier pour savoir si le logement est concerné.

Durée de validité : 6 mois.

Le diagnostic termites

Tout bien immobilier situé dans une zone délimitée par un arrêté préfectoral doit faire l'objet d'un diagnostic termites permettant la recherche d'insectes xylophages. Dans le cas d'un logement situé en copropriété, le diagnostic termites doit être effectué uniquement sur les parties privatives du lot concerné.

Durée de validité : 6 mois.

Le diagnostic loi Carrez

Le diagnostic ou certificat de mesurage de la superficie loi Carrez est devenu obligatoire depuis 1996. Il doit être réalisé uniquement si le bien est en copropriété et d'une surface supérieure à 8m2. Il permet de garantir à l'acheteur que la surface mentionnée sur l'acte de vente est réelle. Le diagnostic ne prend pas en compte les surfaces dont la hauteur est inférieure à 1,80m. Attention à ne pas confondre le métrage loi Carrez avec le mesurage loi Boutin qui est obligatoire lors de la location et ne peut pas être utilisé pour la vente.

Durée de validité : illimitée si aucune modification de la superficie privative.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

À chaque vente doit être fourni un diagnostic de performance énergétique (DPE) portant sur le bâti et les installations intérieures. Le DPE à une valeur informative vis-à-vis du futur acquéreur et doit notamment lui permettre de pouvoir faire le choix d'un logement en prenant connaissance de la performance énergétique du bien et de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Le DPE doit également indiquer des travaux d'amélioration énergétique et les économies d'énergie possibles. Il doit aussi indiquer le retour sur investissement et le crédit d'impôt pouvant être obtenus pour ces travaux.

Durée de validité : 10 ans.

Le constat des risques d'exposition au plomb (CREP)

Obligatoire depuis le 12 août 2008, le diagnostic plomb ou CREP (constat de risque d'exposition au plomb) est requis pour tout type de bien dont la date de construction est antérieure au 1er janvier 1949. Il porte sur les installations intérieures (privatives et communes) et notamment sur les peintures, revêtements, canalisations... Le diagnostic plomb doit être réalisé par le propriétaire sur les parties privatives et le syndic doit tenir à disposition des occupants les résultats du diagnostic portant sur les installations communes de l'immeuble.

Durée de validité : 1 an si présence d'un taux de plomb au moins égal à 1mg/cm2. Illimitée si aucune présence.

Le diagnostic assainissement non collectif (ANC)

Le diagnostic assainissement individuel est obligatoire quand un logement n'est pas raccordé au réseau public de collecte des eaux usées. On parle alors d'une installation autonome. Le contrôle de l'état de l'installation est une obligation depuis le 1er janvier 2011 et porte sur tout type de système de traitement non relié au tout-à-l'égout (fosse septique, fosse toutes eaux, micro-station...). En cas de non-conformité de l'installation, de défaillance ou de mauvais entretien du système, des travaux de mise en conformité sont exigés. Le vendeur du logement doit contacter le service public d'assainissement non collectif (SPANC) de la commune du bien concerné afin de faire réaliser le diagnostic.

Durée de validité : 3 ans.

Prix du diagnostic immobilier pour la vente

Les tarifs pour faire réaliser un dossier de diagnostic technique (DDT) complet avant vente sont compris entre 290 et 440 euros. Ils sont variables en fonction du type de bien, de sa surface, de son emplacement géographique, de ses équipements, de son année de construction... et donc du nombre de diagnostics à réaliser. Voir tous les tarifs des diagnostics immobiliers obligatoires.

Dispositions légales

En cas de manquement sur l'un ou plusieurs des diagnostics ci-dessus, le propriétaire s'expose à des sanctions pénales et ne pourra pas se prémunir de la garantie sur les vices cachés après la vente de son bien.

Les diagnostics immobiliers doivent absolument être effectués par un professionnel titulaire d'une certification délivrée par un organisme accrédité par le COFRAC (comité français d'accréditation). À noter que les diagnostiqueurs immobiliers doivent être assurés et ont une obligation de neutralité et d'indépendance envers les propriétaires, donneurs d'ordres, notaires, agences immobilières...

Enfin, il faut savoir que les prix sont libres en France en matière de diagnostics immobiliers. Il est d'ailleurs conseillé de consulter plusieurs experts diagnostiqueurs et réaliser des devis comparatifs pour faire jouer la concurrence et comparer les prix.

Devis en cours

  • 16/05/2022 Diagnostics immobiliers / 95460 Ézanville
  • 16/05/2022 Diagnostics immobiliers / 06200 Nice
  • 16/05/2022 Diagnostics immobiliers / 92300 Levallois-Perret
  • 16/05/2022 Diagnostics immobiliers / 94150 Rungis
Tous les devis

Blog

  • Dans quels cas faut-il réaliser un diagnostic immobilier contradictoire ?

    10/05/2022

    Un achat immobilier représente un investissement important, d’où l’intérêt de bien consulter les diagnostics immobiliers transmis par le propriétaire vendeur. Ces derniers donnent des informations précises quant à l’état du bien et des travaux à …

    Lire la suite
  • Les diagnostiqueurs certifiés DPE peuvent établir les attestations RE 2020

    03/05/2022

    Depuis le 1er janvier 2022, les diagnostiqueurs immobiliers certifiés DPE sont habilités à établir une attestation de prise en compte de la RE 2020. Aucune formation supplémentaire n’est nécessaire pour cela. Le point sur cette …

    Lire la suite
  • Comment repérer les termites et autres insectes xylophages ?

    26/04/2022

    Une infestation de termites ne doit jamais être prise à la légère. Ces insectes xylophages se nourrissent de bois. Ils attaquent la charpente et la structure en bois de la maison. Non traitée à temps, …

    Lire la suite
  • Diagnostic pollution des sols : quels sont les principaux polluants rencontrés ?

    19/04/2022

    Un taux anormalement élevé de composants chimiques dans le sol est néfaste pour l’environnement et pour la santé. Les plantes et les animaux sont les premiers à y être exposés mais, au bout de la …

    Lire la suite
  • Le DPE est-il obligatoire pour la revente d’un bien LMNP ?

    05/04/2022

    La revente LMNP (loueur en meublé non professionnel) séduit de plus en plus d’investisseurs. Elle permet au propriétaire bailleur de bénéficier d’un régime fiscal avantageux. Comme toute vente de bien immobilier, elle est soumise à …

    Lire la suite