Experts qualifiés et assurés

Experts qualifiés et assurés

Les experts inscrits ont été scrupuleusement vérifiés et sont proches de chez vous

100% gratuit et indépendant

100% gratuit et indépendant

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

  1. Diagnostic immobilier
  2. Périodique

Vous êtes propriétaire, administrateur de biens immobiliers, chef d'établissement... Vous devez savoir que les opérations de vérification de la conformité des installations et équipements et de l’état de conservation des matériaux et produits sont soumises à des obligations légales strictes, notamment en matière de périodicité des diagnostics.

Un diagnostic périodique dans quel but ?

La législation impose de réaliser des contrôles techniques réguliers dans les parties communes des copropriétés, les immeubles collectifs, les entreprises et les établissements recevant du public (ERP), cela dans le but d'assurer à la fois une garantie de protection des personnes et/ou des salariés, mais également de vérifier la dégradation de certains matériaux comme l’amiante et d'en mesurer l'impact sur l'environnement.

Qu’est-ce que le diagnostic périodique de présence d'amiante ?

C’est un examen qui permet de vérifier de façon régulière que les produits ou matériaux amiantés ne représentent pas un danger immédiat pour les occupants du bâtiment et/ou le public. Ce contrôle a donc pour objectif d’évaluer les risques et de prendre des mesures de protection lorsque cela s’avère nécessaire. Pour rappel, l’amiante peut causer des maladies telles que le mésothéliome qui est un cancer affectant les poumons.

Dans quels cas faut-il effectuer un contrôle périodique amiante ?

Si un rapport de diagnostic a fait apparaitre que de l’amiante était présent initialement lors d’un contrôle obligatoire, une vérification périodique s’impose. Il est à noter que seuls les matériaux et produits des listes A et B de l’annexe 13-9 du Code de la santé publique sont concernés par une évaluation périodique.

Qu’est-ce que la liste A ?

La liste A concerne les calorifugeages, faux plafonds, flocages... Le contrôle périodique amiante d'un ou plusieurs éléments de cette liste est obligatoire si un produit ou matériau a obtenu un score 1 à l'évaluation de l’état de conservation effectuée par un technicien certifié, ce score correspondant à un bon état de l'élément. Dans ce cas, le contrôle périodique sera effectué au moins une fois tous les 3 ans.

Si un produit ou matériau de cette liste obtient un score 2 sur la grille d’évaluation, des mesures d’empoussièrement sont nécessaires. Si le résultat des tests pratiqués indique 5 fibres d’amiante par litre d’air (ce qui correspond à un passage en score 3), le propriétaire doit procéder à des travaux de confinement ou de retrait de l’amiante.

Qu’est-ce que la liste B ?

La liste B concerne les canalisations, conduits, parois intérieures verticales, plafonds, planchers, toitures... La fréquence de l'évaluation de la dégradation des composants de cette liste n’est définie par aucun texte de loi. Elle est donc laissée à l’appréciation du propriétaire, exploitant ou maitre d’ouvrage.

Quelle est la fréquence de l’évaluation périodique amiante ?

Elle est fonction de la liste des matériaux et produits, en résumé :

  • Pour la liste A, elle a lieu au minimum tous les 3 ans ou en cas de travaux.
  • Pour la liste B, elle n’est pas soumise à la règlementation.

Quel est le prix du diagnostic périodique amiante ?

Les tarifs pour faire réaliser un diagnostic périodique amiante sont compris entre 80 et 140 euros. Ils sont variables en fonction du type de bien, de sa surface, de son emplacement géographique... Estimer le prix d'un diagnostic obligatoire.

Qui réalise la vérification d’amiante ?

Le contrôle périodique amiante doit impérativement être réalisé par un opérateur ayant obtenu un certificat de compétence et suivant une méthode règlementée. Le technicien, après avoir pris connaissance du dossier technique initial (DAPP, DTA), ne visite que les lieux qui font l’objet d’une présence d’éléments concernés par la périodicité de l’analyse. Il remplit ensuite une nouvelle grille d’évaluation où il note la dégradation des matériaux et produits amiantés.

Quel est le rôle du diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur a un rôle de conseiller, mais il doit surtout rester neutre et impartial. Il ne doit donc en aucun cas être affilié à l'entreprise qui a réalisé les travaux d'installation initiale ou d'entretien, ou même à un quelconque mandataire ou propriétaire. Enfin, la profession de diagnostiqueur immobilier est fortement règlementée, et tout expert doit être détenteur d'une certification COFRAC et d'une assurance spécifique.

Devis en cours

  • 05/06/2023 Diagnostics immobiliers / 78130 Les Mureaux
  • 05/06/2023 Diagnostics immobiliers / 77410 Charny
  • 05/06/2023 Diagnostics immobiliers / 75007 Paris
  • 05/06/2023 Diagnostics immobiliers / 94200 Ivry-sur-Seine
Voir tout

Derniers articles

  • Chauffe-eau solaire individuel (CESI) : ce qu’il faut savoir

    06/06/2023

    Vous souhaitez réduire votre impact sur l’environnement tout en diminuant vos factures d’énergie ? L’installation d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est un bon moyen d’y parvenir. Grâce à l’énergie solaire, …

    Lire la suite
  • Système solaire combiné (SSC) : ce qu’il faut savoir

    05/06/2023

    Un système solaire combiné (SSC) utilise l’énergie verte gratuite et inépuisable du soleil pour produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) et chauffer la maison. Explorons le fonctionnement de ce système …

    Lire la suite
  • Dossier technique amiante (DTA) : ce qu’il faut savoir

    02/06/2023

    Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 ? Savez-vous ce qu’est un dossier technique amiante (DTA) ? Dans …

    Lire la suite
  • Pompe à chaleur (PAC) solarothermique : ce qu’il faut savoir

    01/06/2023

    Vous cherchez un moyen d’économiser sur vos frais énergétiques tout en réduisant votre empreinte carbone ? La PAC solarothermique est peut-être ce qu’il vous faut. Cette combinaison innovante d’une pompe …

    Lire la suite
  • Pompe à chaleur (PAC) hydrothermique : ce qu’il faut savoir

    31/05/2023

    Nous vivons à une époque où l’utilisation des énergies renouvelables est de plus en plus importante et recherchée. Une des solutions qui sont proposées sur le marché pour satisfaire cette …

    Lire la suite