Experts qualifiés et assurés

Experts qualifiés et assurés

Les experts inscrits ont été scrupuleusement vérifiés et sont proches de chez vous

100% gratuit et indépendant

100% gratuit et indépendant

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

  1. Étude énergétique
  2. Label THPE / THPE EnR

Le label THPE (très haute performance énergétique) et THPE EnR (pour les énergies renouvelables) sont des niveaux d'exigence qui attestent que les bâtiments ont atteint un niveau de performance énergétique globale supérieur aux exigences définies par la règlementation thermique (RT) en vigueur.

Qu'est-ce que le label THPE ?

Ces dernières années, les normes visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments se multiplient. Afin de réduire leur consommation énergétique et leurs émissions de gaz à effet de serre, la règlementation thermique (RT2012) exige que ces enjeux soient intégrés dès la conception et la construction du bâtiment. Le label THPE a été mis en place dans cet objectif.

Ce label est attribué aux bâtiments dont la performance énergétique est supérieure à la norme de consommation établie par la RT2012. Pour rappel, cette dernière limite la consommation en énergie primaire des bâtiments neufs à 50kWep/m2.an. Ceux qui respectent ce seuil peuvent obtenir le label BBC. Quant à ceux qui affichent une consommation de 20% inférieure à ce seuil, ils peuvent décrocher le label THPE. Ce dernier se réfère ainsi à une performance largement supérieure à la valeur de référence de la RT2012.

Globalement, le label THPE s'intéresse surtout à la consommation liée au système de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire (ECS), de ventilation et d'éclairage. Outre le respect de ces premiers critères, il faut souligner que, dans le cadre de la labellisation, un diagnostic de performance énergétique (DPE) doit être entrepris.

Qu'est-ce que le label THPE EnR ?

Ce label est une extension du label THPE. Il est plus contraignant encore, car pour l'obtenir :

  • La consommation en énergie primaire du bâtiment doit être de 30% inférieure à la valeur de référence de la RT2012.
  • Le bâtiment doit utiliser des énergies renouvelables comme le solaire thermique ou photovoltaïque ou encore la biomasse. Les équipements permettant leur exploitation doivent répondre à des caractéristiques précises.

Dans le cas où le bâtiment est équipé de panneaux solaires, ceux-ci doivent couvrir au moins 50% de la production d'ECS tandis qu'un générateur utilisant la biomasse doit couvrir plus de 50% de la consommation en chauffage. À défaut de générateur, plus de 60% de l'énergie nécessaire pour le chauffage doivent être produits par les énergies renouvelables (par le biais d'une pompe à chaleur par exemple). Dans certains cas, les panneaux solaires suffisent à couvrir plus de la moitié du chauffage et de l'ECS.

Dans le cas où le bâtiment est pourvu de panneaux solaires photovoltaïques produisant de l'électricité, la production annuelle en énergie primaire doit être supérieure à 25kWh/m SHON (surface hors œuvre nette).

En ce qui concerne les bâtiments tertiaires et collectifs, décrocher le label THPE EnR est également possible, mais il faut alors que plus de 50% de la consommation en eau chaude sanitaire soit produite par des panneaux solaires.

L'évolution des labels THPE et THPE EnR

Les exigences des labels THPE et THPE EnR (ainsi que des labels HPE et HPE EnR) encouragent les pouvoirs publics à améliorer encore plus la performance énergétique des bâtiments et à réduire davantage leurs empreintes carbone. Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle règlementation thermique, la RT2020, on parle déjà d'une évolution de ces différents labels. Dans les prochaines années, ces derniers évolueront progressivement vers le BEPOS (bâtiment à énergie positive). Leur concept étant de produire plus d'énergie que d'en consommer.

La norme THPE

Pour l'obtention d'un label THPE, il est prévu que la consommation conventionnelle énergétique globale (en énergie primaire) d'un bâtiment soit de 20% inférieure à la consommation définie dans la RT.

La norme THPE EnR

Pour l'obtention d'un label THPE EnR, la consommation conventionnelle énergétique globale doit être de 30% inférieure à celle définie dans la règlementation thermique, mais le projet doit également bénéficier au moins d'un équipement parmi les 6 propositions suivantes :

  • Des panneaux solaires produisant au minimum 50% de l'énergie nécessaire à la production d'eau chaude sanitaire.
  • Un système de chauffage produisant via un générateur au moins 50% de la consommation conventionnelle.
  • Un système de chauffage relié à un réseau de chaleur tirant au moins 60% de son alimentation d'énergies renouvelables.
  • Une installation électrique alimentée par des énergies renouvelables qui permet d'assurer une production annuelle en énergie primaire d'au moins 25kWhep/m2SHON.an.
  • Une pompe à chaleur dont les caractéristiques minimales sont définies par l'arrêté du 8 mai 2007.
  • Des panneaux solaires produisant au moins 50% des besoins en eau chaude sanitaire pour les logements collectifs ou des bâtiments de type tertiaire à usage de logement.

L'obtention du label THPE ou THPE EnR est également soumis à l'obligation de réalisation d'un test d'infiltrométrie à l'achèvement des travaux pour vérifier que le bâtiment réponde aux exigences de perméabilité à l'air.

Quel est le prix de l'obtention d'un label THPE ou THPE EnR ?

Le cout pour obtenir ce genre de label varie d'un bâtiment à un autre, car il est fonction de la surface à expertiser, des spécificités du bien et des tâches qui incombent au certificateur.

Si la mission consiste seulement à mener vers la labellisation avec une attestation de fin de travaux, il faut en moyenne débourser dans les 200 euros. Par contre, si la mission inclut en plus un DPE et d'autres contrôles techniques, il faut prévoir aux environs de 700 euros.

Devis en cours

  • 22/04/2024 Expertises du bâtiment / 86000 Poitiers
  • 22/04/2024 Diagnostics immobiliers / 34000 Montpellier
  • 21/04/2024 Diagnostics immobiliers / 95300 Pontoise
  • 19/04/2024 Diagnostics immobiliers / 94270 Le Kremlin-Bicêtre
Voir tout

Derniers articles

  • Quelle est la durée de validité du diagnostic électricité ?

    22/04/2024

    Si vous êtes propriétaire ou locataire, le diagnostic électrique est incontournable pour la vente ou location d’un logement. Il assure la sécurité des résidents en vérifiant l’état de l’installation d’électricité. …

    Lire la suite
  • Quelle est la durée de validité du diagnostic plomb ?

    19/04/2024

    L’exposition au plomb est un problème majeur de santé publique. Des réglementations réduisent son usage dans les produits tels que la peinture et les matériaux de construction. Un diagnostic plomb …

    Lire la suite
  • Quelle est la durée de validité du diagnostic amiante ?

    18/04/2024

    Le diagnostic amiante est une étape incontournable lors de la vente d’un bien. Mais saviez-vous que ce diagnostic possède une date limite de validité ? Découvrons la durée de validité …

    Lire la suite
  • Les 7 diagnostics obligatoires pour une location en 2024

    17/04/2024

    Le secteur immobilier est en constante évolution, tout comme les exigences pour les propriétaires souhaitant louer leurs propriétés. Bien que la location nécessite de respecter plusieurs critères, cet article se …

    Lire la suite
  • Les 10 diagnostics obligatoires pour une vente en 2024

    16/04/2024

    Envisagez-vous d’acheter ou de vendre un bien immobilier cette année ? Si tel est le cas, la réalisation de diagnostics immobiliers spécifiques est indispensable avant toute proposition d’achat ou de …

    Lire la suite