Experts qualifiés et assurés

Experts qualifiés et assurés

Les experts inscrits ont été scrupuleusement vérifiés et sont proches de chez vous

100% gratuit et indépendant

100% gratuit et indépendant

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

  1. Étude énergétique
  2. Label HPE / HPE EnR

Le label HPE (haute performance énergétique) prévu à l’article R.111-20 du Code de la construction et de l’habitation ou HPE EnR (pour les énergies renouvelables) sont des niveaux d'exigence qui définissent la performance énergétique des bâtiments et logements neufs.

Ces labels attestent de la conformité des bâtiments aux exigences de la règlementation thermique (RT). Ils sont attribués sur la demande du propriétaire ou du maitre d'œuvre à un organisme qui a reçu une accréditation du comité français d'accréditation (COFRAC).

Qu'est-ce que le label HPE ?

Il se réfère aux performances énergétiques, environnementales et sanitaires d'un bâtiment neuf ou en rénovation. Il intervient à chaque étape des travaux entrepris dans une démarche qualitative. Autrement dit, il entre en scène dès la conception d'un bâtiment jusqu'à son entretien, une fois achevé en passant par la construction, le choix des matériaux utilisés et le fonctionnement.

Ce label est une version plus exigeante de la règlementation thermique 2012. Pour rappel, la RT2012 impose aux bâtiments neufs de réduire leur consommation d'énergie primaire à 50kWhep/m2.an. Ce seuil équivaut aussi au plafond du label BBC (bâtiment basse consommation).

Le label HPE va toutefois au-delà de ce seuil puisqu'il impose aux bâtiments de réduire leur consommation d'énergie de 10% par rapport à ce seuil de référence, soit 10% de moins que les 50kWhep/m2.an. Une autre extension existe, le THPE (très haute performance énergétique), qui va encore plus loin en exigeant une réduction de 20% par rapport aux exigences de la RT2012.

Quelles sont les conditions d'éligibilité ?

Pour décrocher ce label, plusieurs points du bâtiment sont analysés dont les principaux sont :

  • La performance énergétique : 10% de moins par rapport à la référence règlementaire.
  • L'étanchéité à l'air : un test d'infiltrométrie est nécessaire.
  • La sécurité et la longévité : des équipements de chauffage, d'eau chaude sanitaire, d'éclairage et de climatisation.

Comment obtenir le label HPE ?

Il faut bien évidemment respecter les conditions ci-dessus. Pour ce faire, vous pouvez entreprendre certains travaux visant à réduire la consommation énergétique du bâtiment. On pense notamment à la mise en place de :

  • Fenêtres isolées : elles réduisent les déperditions thermiques de 25%.
  • Volets roulants : ils peuvent être associés aux fenêtres pour une meilleure gestion de la température intérieure. Ils permettent de gérer la luminosité qui entre dans la maison, luminosité qui influe sur la température ambiante.
  • Chaudière à haute performance énergétique : grâce à sa technologie hybride associant la chaudière à gaz à la pompe à chaleur, elle permet de faire de belles économies d'énergie et est, en plus, éco-responsable.

Globalement, tous les équipements permettant de réduire la consommation d'énergie avec une empreinte carbone minime sont les bienvenus.

Qu'est-ce que le label HPE EnR ?

C'est une extension du label HPE. Pour information, il existe aussi un label THPE EnR.

Qu'est-ce qui le différencie du label HPE ?

Il a les mêmes exigences que le label HPE, mais tient compte, en plus, des énergies renouvelables.

Quelles sont les conditions d'éligibilité ?

Pour obtenir le label HPE EnR, les exigences suivantes doivent être respectées :

  • Une consommation énergétique inférieure de 10% au seuil règlementaire établi par la RT2012.
  • Au moins 50% de l'énergie alimentant le bâtiment doit être issue d'un générateur biomasse.
  • Au moins 60% de l'énergie de chauffage doit provenir des énergies renouvelables.

La norme HPE

Le label HPE est attribué aux bâtiments dont la consommation énergétique conventionnelle par an est inférieure de 10% à la consommation de référence qui est définie par la règlementation thermique pour toutes les nouvelles constructions.

Le label HPE rénovation permet d'attester que la performance énergétique des bâtiments est en conformité avec les exigences du Code de la construction et de l'habitation (CCH).

La norme HPE EnR

Le label HPE EnR, quant à lui, est attribué aux bâtiments qui respectent les exigences ci-dessus, mais en y ajoutant l'obligation que 50% de l'énergie produite pour le système de chauffage soit issue de la biomasse (ex. chauffage bois) ou qu'elle soit générée par un réseau de chaleur qui utilise 60% d'énergies d'origine renouvelable.

Pour information, dans le domaine énergétique, la biomasse désigne les substances organiques végétales, animales, fongiques... qui peuvent être utilisées comme source d'énergie après leur transformation, leur méthanisation ou leur combustion.

Un test de perméabilité à l'air (infiltrométrie) est obligatoire pour répondre aux exigences du label HPE ou HPE EnR, et ce, afin de vérifier que le bâtiment répond aux exigences de la règlementation thermique à la fin des travaux.

Quel est le prix de l'obtention d'un label HPE ou HPE EnR ?

Le cout de l'obtention de ce type de label varie en fonction des spécificités du projet et du nombre de jours d'intervention. Cela peut effectivement prendre un peu de temps car, avant l'attribution du label, l'organisme doit mener une expertise poussée. Le travail se fait en plusieurs étapes telles que :

  • La contractualisation de la démarche qui se base sur l'étude de votre dossier de demande de certification.
  • L'audit de vérification par un expert indépendant. Il s'assure que les exigences du référentiel NF HPE et les autres normes règlementaires sont respectées.
  • L'envoi de la certification, si vous l'obtenez.

Dans tous les cas, il est conseillé de réaliser plusieurs devis afin de mettre en concurrence les entreprises qualifiées pour effectuer les travaux.

Devis en cours

  • 21/06/2024 Diagnostics immobiliers / 77540 Aubepierre-Ozouer-le-Repos
  • 21/06/2024 Diagnostics immobiliers / 77100 Nanteuil-lès-Meaux
  • 20/06/2024 Diagnostics immobiliers / 75010 Paris
  • 20/06/2024 Expertises du bâtiment / 66350 Toulouges
Voir tout

Derniers articles

  • Isolant polystyrène expansé : performances, avantages, inconvénients

    21/06/2024

    L’isolation thermique des bâtiments est devenue un enjeu majeur dans la lutte contre le changement climatique. Parmi les matériaux isolants les plus utilisés, on retrouve le polystyrène expansé. Explorons les …

    Lire la suite
  • Isolant polystyrène extrudé : performances, avantages, inconvénients

    20/06/2024

    L’isolation thermique est un élément clé dans la construction d’un bâtiment, qu’il soit résidentiel ou commercial. Pour garantir des performances optimales et réduire les coûts énergétiques, il est essentiel de …

    Lire la suite
  • Isolant polyisocyanurate : performances, avantages, inconvénients

    19/06/2024

    En matière d’isolation thermique, une multitude de matériaux sont disponibles sur le marché, chacun offrant des caractéristiques spécifiques. Parmi les plus couramment utilisés figure le polyisocyanurate, un matériau synthétique réputé …

    Lire la suite
  • Isolant polyuréthane : performances, avantages, inconvénients

    18/06/2024

    L’isolation est cruciale dans la construction et la rénovation, que ce soit pour une maison individuelle ou un immeuble. Parmi les nombreux matériaux isolants disponibles sur le marché, le polyuréthane …

    Lire la suite
  • Isolant argile expansée : performances, avantages, inconvénients

    17/06/2024

    L’isolation est un élément crucial dans la construction ou la rénovation d’une habitation. En plus de maintenir une température agréable à l’intérieur, elle permet également de réaliser des économies d’énergie …

    Lire la suite