Experts qualifiés et assurés

Experts qualifiés et assurés

Les experts inscrits ont été scrupuleusement vérifiés et sont proches de chez vous

100% gratuit et indépendant

100% gratuit et indépendant

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

  1. Étude énergétique
  2. Infiltrométrie

Le test d'infiltrométrie, autrement appelé test d'étanchéité à l'air, test de la porte soufflante ou encore Blower Door Test en anglais, permet de mesurer la perméabilité à l'air de l'enveloppe d'un bâtiment. Cette méthode d'analyse, qui consiste à mettre un local en dépression ou en surpression, vise à détecter et à évaluer les entrées d'air grâce à des appareils de mesure.

Qu'est-ce que le test d'infiltrométrie ?

Les fuites d'air réduisent considérablement le confort thermique au sein d'un logement et font augmenter la consommation d'énergie pour se chauffer. Pour détecter ces fuites et pouvoir y remédier, il faut procéder à un test d'infiltrométrie. Sa mission première est de déterminer le changement d'air par heure (CAH) au sein du bâtiment expertisé.

Pour rappel, la norme RT2012 a fixé un seuil maximal à la perméabilité à l'air d'un bâtiment, à savoir :

  • Pour les maisons individuelles, il est fixé à 0.6m3/(h.m2).
  • Pour les logements collectifs, il est fixé à 1m3/(h.m2).

Comment se déroule un test d'infiltrométrie ?

La procédure s'effectue comme suit :

  • Fermeture de toutes les ouvertures vers l'extérieur.
  • Ouverture des portes intérieures.
  • Obturation des bouches d'aération, des aérateurs de fenêtres, de la VMC, des aérations de salle de bain...
  • Installation de la bâche soufflante et du ventilateur au niveau de la porte d'entrée.
  • Injection d'air au sein de la maison, ce qui crée une différence de pression entre l'air extérieur et l'air intérieur.
  • Des capteurs installés à l'intérieur et à l'extérieur mesurent la pression en temps réel. Ils sont reliés à un ordinateur, ce qui permet de faire une comparaison.
  • Mesure de la progression de la pression d'air intérieur une fois le ventilateur éteint et qu'il n'y a plus injection d'air. Cela permet de déterminer en combien de temps la pression intérieure chute jusqu'à atteindre la pression extérieure.

Une chute trop rapide de la pression intérieure signifie qu'il y a effectivement des fuites d'air. Le technicien doit alors chercher leurs sources.

Comment trouver les sources des fuites d'air ?

Pour trouver les fuites, le professionnel peut :

  • Utiliser de la fumée artificielle et la suivre pour déterminer une fuite.
  • Utiliser un anémomètre qui permet de mesurer les courants d'air.
  • Utiliser une caméra thermique qui a la capacité de détecter les anomalies aérauliques.
  • Utiliser ses yeux est une technique qui fonctionne, mais qui demande une grande expérience du technicien.

Une fois le test réalisé et les fuites détectées, un rapport est rédigé. Ce dernier rapporte les constats effectués sur le site et donne des recommandations au propriétaire pour qu'il puisse améliorer l'étanchéité à l'air de sa maison.

Qui peut effectuer un test d'infiltrométrie ?

Ce test nécessite des compétences spécifiques, une maitrise des normes dont la RT2012 et de l'expérience. Il doit être confié à un technicien certifié Qualibat.

Quand doit-on réaliser un test d'infiltrométrie ?

Il doit être réalisé à la réception des travaux lorsqu'il s'agit d'une construction neuve et avant les travaux de rénovation lorsqu'il s'agit d'un bâtiment existant. Il n'est toutefois obligatoire que dans le premier cas. Le rapport établi par le technicien doit apparaitre dans la déclaration attestant l'achèvement et la conformité des travaux (DAACT). Rappelons que ce document doit être déposé auprès de la mairie du lieu de construction du bâtiment.

Pour s'assurer que les travaux se déroulent bien, il est possible de réaliser le test d'infiltrométrie en milieu de chantier. Cela ne vous dispense pas pour autant du test obligatoire à la réception du bâtiment.

Pourquoi réaliser un test d'infiltrométrie ?

Depuis le 1er janvier 2013 et l'entrée en vigueur de la RT2012, le test d'infiltrométrie est devenu obligatoire à l'achèvement du chantier pour les constructions neuves. Il permet de s'assurer que le bâtiment respecte les exigences de la règlementation thermique en matière de perméabilité à l'air, afin notamment d'économiser l'énergie et aussi d'obtenir un label BBC-Effinergie (bâtiment basse consommation).

Le test d'infiltrométrie est également indispensable pour l'obtention des labels haute performance énergétique (HPE) et très haute performance énergétique (THPE) conformément à la règlementation thermique en vigueur.

En rénovation, le test d'étanchéité à l'air avant la réalisation des travaux permet de déterminer la provenance des fuites d'air pour y remédier et éliminer les déperditions thermiques le cas échéant. Il permet aussi de mieux maitriser certains paramètres liés au confort et à la sécurité des occupants.

En résumé, la maitrise de la perméabilité à l'air de l'enveloppe d'un bâtiment est essentielle pour :

Comment réaliser un test de perméabilité à l'air ?

La mesure de perméabilité à l'air nécessite l'emploi d'un appareillage spécifique qui est généralement installé à l'entrée du local, le plus souvent au niveau de la porte d'entrée. Cet appareil est à la fois muni d'un gros ventilateur et d'un matériau isolant, ce qui permet de préserver l'étanchéité du local aux entrées et/ou aux sorties d'air et ainsi de mesurer efficacement les déperditions énergétiques (fuites) et les débits d'air de l'enveloppe du bâtiment.

Pour que le test d'infiltrométrie soit efficace, il faut que le technicien obture intentionnellement toutes les entrées et sorties d'air volontaires présentes dans le local (ventilation, grille...). Afin que l'examen des fuites soit plus performant, le technicien peut utiliser en complément du test d'étanchéité à l'air des techniques de thermographie infrarouge, de fumée artificielle ou encore un anémomètre pour mesurer la pression de l'air.

Quel est le prix d'un test d'infiltrométrie ?

Il coute assez cher. Le devis dépend de la surface du bâtiment, de l'expérience du technicien et des différentes tâches à réaliser. Pour un test classique répondant aux normes RT2012, il faut prévoir entre 400 et 800 euros.

Si le technicien doit, en plus, chercher les fuites et ainsi établir un test d'étanchéité complet, il faut prévoir entre 800 et 1.000 euros.

Enfin, s'il doit mener une étude thermique complète dans le but d'obtenir une attestation RT2012, le tarif sera plutôt dans les 1.000 - 1.800 euros.

Devis en cours

  • 09/12/2022 Diagnostics immobiliers / 78000 Versailles
  • 09/12/2022 Expertises du bâtiment / 07460 Saint-Sauveur-de-Cruzières
  • 09/12/2022 Diagnostics immobiliers / 34490 Murviel-lès-Béziers
  • 09/12/2022 Diagnostics immobiliers / 71000 Mâcon
Voir tout

Blog

  • Diagnostic électrique : obligatoire pour la vente

    08/12/2022

    Avant la mise en vente d’un bien immobilier, son propriétaire doit effectuer différents contrôles pour s’assurer que le logement est conforme aux normes en vigueur. L’un de ces contrôles est …

    Lire la suite
  • Diagnostic amiante : obligatoire pour la vente

    06/12/2022

    Le repérage amiante est l’une des expertises obligatoires que vous êtes tenu de fournir lors de la vente d’un bien immobilier. L’objectif à terme est de faire en sorte que …

    Lire la suite
  • Comment savoir si votre logement est une passoire thermique ?

    01/12/2022

    Savoir si votre logement est une passoire thermique est essentiel pour économiser sur vos factures énergétiques. En effet, ces logements sont particulièrement énergivores et il est important de les identifier …

    Lire la suite
  • Quels sont les diagnostics obligatoires pour la vente d’une maison ?

    30/11/2022

    Lorsque l’on souhaite vendre une maison, il est nécessaire de faire réaliser des diagnostics immobiliers. Ces derniers permettront de préciser à l’acquéreur les points forts et les points faibles du …

    Lire la suite
  • Comment conserver la chaleur dans votre maison ?

    29/11/2022

    Si vous vivez dans une maison mal isolée, il peut être très difficile de la chauffer correctement en hiver. Cependant, vous n’avez pas toujours le budget ou le temps de …

    Lire la suite