Le PTZ+ (prêt à taux zéro plus ou PTZ plus) est entré en vigueur le 1er janvier 2011. Ce dispositif a été mis en place pour permettre d’accroître le nombre de propriétaires en France, jugé insuffisant par le gouvernement de l'époque, notamment par rapport à d’autres pays de l’Union européenne.

Un prêt à 0 %

Le PTZ+ a remplacé le prêt à taux zéro et prend désormais davantage en compte les spécificités liées à l'emplacement géographique et des besoins spécifiques de chaque foyer. Le PTZ+ est un prêt immobilier sans frais de dossier ni intérêt. Il peut être contracté pour financer une partie de l’achat d’un bien immobilier, qu’il s’agisse d’une habitation principale, d'une maison ou d'un appartement, dans le neuf ou l'ancien.

Il ne peut toutefois pas servir de prêt principal et doit obligatoirement être associé à un autre prêt. Il peut être accordé par certaines banques qui ont signé une convention particulière avec l’Etat. La plupart des organismes bancaires le proposent désormais, et il peut même être souscrit dans une banque différente que le prêt principal. Il est en outre accordé sans condition de ressources.

Un zonage adapté

Afin de s'adapter à la réalité du marché immobilier, l'octroi du PTZ+ est différent selon les régions (zonage), que ce soit pour le montant maximal pouvant être accordé ou pour la durée de remboursement de l'emprunt. Ainsi, le territoire a été découpé en 5 zones distinctes :

  • Zone A bis : zone extrêmement tendue - comprend Paris, 29 communes de la petite couronne parisienne, Lyon, Lille et Montpellier ;
  • Zone A : zone fortement tendue - comprend la Côte d’Azur, une partie de l'Île-de-France et la partie française de l'agglomération genevoise ;
  • Zone B1 : zone tendue - comprend les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne et certaines communes : Annecy, Bayonne, Chambéry, Cluses, La Rochelle, Saint-Malo, les départements d'outre-mer, la Corse, la périphérie de la Côte d’Azur, etc. ;
  • Zone B2 : zone moyennement tendue - comprend les autres communes de plus de 50 000 habitants et des zones frontalières, littorales ou en limite de l'Île-de-France ;
  • Zone C : zone faiblement tendue - le reste du territoire.

Pour s'adapter encore davantage aux revenus des foyers emprunteurs, le montant finançable du PTZ+ varie en fonction du nombre de personnes constituant le foyer et le montant des revenus influe désormais sur la durée de remboursement de l'emprunt.

Enfin, pour encourager la réalisation de biens immobiliers écologiques, les ménages faisant par exemple le choix de construire leur logement en BBC (bâtiment basse consommation) se verront accorder un montant d'emprunt plus important que pour un bâtiment non BBC. Enfin, le PTZ+ est cumulable avec l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Pour l'obtention d'un PTZ+ dans le cas d'une rénovation, il faut impérativement effectuer auparavant un diagnostic de performance énergétique. Voir à ce sujet notre page relative au DPE.

Comparez 3 devis gratuits : diagnostics, expertises, études, travaux

Votre bien

Blog

  • Pompe à chaleur géothermique ou aérothermique ?

    27/03/2018

    La pompe à chaleur (PAC) est un dispositif qui permet de chauffer la maison à moindre coût. On le qualifie d’appareil thermodynamique car il puise la chaleur présente dans la terre, l’eau et l’air afin …

    Lire la suite
  • Travaux d’économies d’énergie : quelles aides financières en 2018 ?

    27/02/2018

    Afin d’inciter le plus grand nombre à devenir éco-citoyens grâce à leur logement, de nombreuses aides financières ont été mises en place. Ces dernières permettent aux ménages de réaliser les travaux d’amélioration énergétique nécessaires dans …

    Lire la suite
  • Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires en 2018 ?

    30/01/2018

    Quand on veut vendre ou louer un logement, des diagnostics immobiliers obligatoires doivent être réalisés et les divers documents qui en résultent doivent être annexés à l’acte de vente ou au contrat de bail. D’année …

    Lire la suite
  • Quels sont les diagnostics immobiliers à réaliser lors d’une vente à la découpe ?

    24/10/2017

    La vente à la découpe consiste à vendre, lot par lot, les lots d’une copropriété et ce qu’ils soient occupés ou non. Si des locataires les occupent, ces derniers ont un droit de préemption sur …

    Lire la suite
  • Loi Carrez : quelles sont les surfaces comptabilisables ?

    10/10/2017

    La loi Carrez, rédigée par Gilles Carrez, a pour objectif de protéger les acheteurs de lots de copropriété. Elle est entrée en vigueur en 1997. Elle ne s’intéresse qu’aux lots d’une surface minimale de 8m2. …

    Lire la suite