Experts qualifiés et assurés

Experts qualifiés et assurés

Les experts inscrits ont été scrupuleusement vérifiés et sont proches de chez vous

100% gratuit et indépendant

100% gratuit et indépendant

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

  1. Étude énergétique
  2. Label HQE

Le label HQE (haute qualité environnementale) est une démarche qui fixe principalement des objectifs de construction s'inscrivant dans le respect de la préservation de l'environnement tout en garantissant aux occupants une hygiène de vie confortable et saine.

Qu'est-ce que le label HQE ?

Il ne s'agit pas, à proprement parler d'un label basé sur une règlementation, mais plutôt d'une démarche qualité établie par l'association HQE. C'est en 2004 que la démarche a été lancée et, depuis, l'association n'a cessé de l'améliorer pour qu'elle s'adapte aux méthodes de travail des professionnels du bâtiment et aux progrès techniques.

Dans des termes plus justes, il s'agit d'une marque déposée par l'association HQE. On peut néanmoins parler de certification HQE, car les bâtiments conçus dans le respect de ses grandes lignes peuvent obtenir la certification.

Quel est l'objectif de la démarche HQE ?

Son principal objectif c'est de réduire au minimum possible l'empreinte carbone des bâtiments tout en offrant aux occupants un meilleur confort et une meilleure hygiène de vie. Pour ce faire, la démarche HQE doit être intégrée à chaque étape des travaux de construction, de réhabilitation et de rénovation. Elle doit notamment permettre de :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).
  • Procurer aux occupants une meilleure qualité de l'air.
  • Permettre aux occupants une meilleure gestion des ressources.
  • Permettre au bâtiment (et aux occupants) de réduire leur consommation d'énergie.

Pour atteindre ces objectifs qui s'installent dans la logique du développement durable, la démarche HQE a établi un cadre de référence servant de guide à tous ceux qui veulent décrocher la certification HQE.

Quel est le cadre de référence de la démarche HQE ?

Avant 2015, la démarche HQE se basait sur 14 cibles (voir plus bas les critères d'attribution). Après cette date, ces dernières restent toujours valables, mais le référentiel a été revu pour s'articuler autour de quatre engagements principaux et un système de management. Voici les quatre grandes lignes de son cadre de référence :

  • La qualité de vie : elle vise à donner aux occupants un lieu de vie plus sain, plus sûr et qui leur donne accès à des services pour mieux vivre. L'espace doit également être agréable, confortable et pratique.
  • Le respect de l'environnement : dans cette optique, la démarche nous réapprend à mieux prendre en compte la nature et la biodiversité, à utiliser intelligemment les ressources naturelles et les sources d'énergie dont nous disposons et à limiter les pollutions à l'origine du changement climatique.
  • La performance économique : elle nous pousse à améliorer la valeur patrimoniale des bâtiments, tout en optimisant les couts et les charges. Elle nous encourage aussi à contribuer au développement des territoires, toujours dans le respect de l'environnement.
  • Le management responsable : tout projet de construction doit mettre en place des objectifs de qualité et de performance énergétique. Une évaluation continue est également requise pour bien le maitriser.

Comment obtenir la certification HQE ?

Pour l'obtenir, il faut faire appel à un organisme certificateur reconnu par l'association HQE et agréé par le COFRAC (comité français d'accréditation). Ce n'est effectivement pas l'association qui délivre la certification, mais bien un organisme reconnu. Elle leur donne le droit d'utiliser son cadre de référence pour l'évaluation, mais ils ne peuvent, en aucun cas, s'approprier l'appellation HQE qui est une marque déposée. En fonction du type de bâtiment à évaluer, voici les différents organismes à contacter :

  • Le CEQUAMI lorsqu'il s'agit d'une maison individuelle.
  • Le CERTIVEA lorsqu'il s'agit d'un bâtiment tertiaire.
  • Le CERQUAL lorsqu'il s'agit de logements collectifs ou habitat groupé.

Quels sont les 14 critères d'attribution ?

Globalement, un bâtiment peut être considéré comme de haute qualité environnementale s'il atteint certains objectifs environnementaux parmi les 4 catégories définies dans la démarche HQE. En voici la liste :

Critères d'éco-construction

1. Harmonie du bâtiment dans le paysage.
2. Choix des matériaux et du mode de construction.
3. Qualité de la mise en chantier (nuisances, pollutions...).

Critères d'éco-gestion

4. Optimisation de la gestion des énergies utilisées.
5. Optimisation de la gestion de l'eau.
6. Optimisation de la gestion des déchets.
7. Optimisation, facilité et économies de maintenance.

Critères de confort

8. Optimisation de l'hygrothermie (confort, réglage...).
9. Optimisation de l'acoustique (choix des matériaux).
10. Optimisation du confort visuel des lieux (lumière, esthétique, ergonomie...).
11. Optimisation du confort d'un point de vue olfactif.

Critères de santé

12. Optimisation de l'espace sanitaire.
13. Optimisation de la qualité de l'air.
14. Optimisation de la qualité de l'eau.

Pour le respect de la certification HQE avec un niveau "de base", un bâtiment doit respecter 3 des 14 critères énoncés ci-dessus. Pour le niveau "performant" il doit en respecter 4 et pour le niveau "très performant" il doit en respecter 7.

Quel est le prix de l'obtention d'un label HQE ?

Le tarif dépend des caractéristiques du projet et de la durée d'intervention. En moyenne, pour expertiser une surface de 10.000 mètres carrés, il faut prévoir un cout d'environ 20.000 euros. Il est à noter que le HQE est aujourd'hui l'une des normes les plus utilisées en France métropolitaine.

Devis en cours

  • 29/09/2022 Diagnostics immobiliers / 89100 Sens
  • 29/09/2022 Diagnostics immobiliers / 54510 Tomblaine
  • 29/09/2022 Diagnostics immobiliers / 90150 Larivière
  • 28/09/2022 Diagnostics immobiliers / 97351 Matoury
Tous les devis

Blog

  • Comment calculer la surface utile d’un logement ?

    29/09/2022

    Devenue un outil de mesure essentiel, la surface utile d’un logement ne doit pas être confondue avec sa surface habitable. Quelle est la différence entre les deux, à quoi sert-elle et comment la calculer ? …

    Lire la suite
  • Diagnostic déchets issus de la démolition : définition, obligations

    22/09/2022

    En application de l’article 190 de la loi Grenelle 2, le décret n°2011-610 du 31 mai 2011 oblige les maîtres d’ouvrage à faire entreprendre un diagnostic déchets issus de la démolition avant de déposer une …

    Lire la suite
  • Pourquoi réaliser un diagnostic termites contradictoire ?

    15/09/2022

    Également appelés fourmis blanches, les termites sont des insectes xylophages qui se nourrissent de bois. Lorsqu’ils infestent un bâtiment, c’est toute la structure en bois de ce dernier qui est exposée. Un diagnostic termites est …

    Lire la suite
  • Mise en copropriété d’un immeuble : les obligations à respecter

    09/09/2022

    La mise en copropriété d’un immeuble doit suivre une procédure précise. Les différents propriétaires doivent en prendre connaissance pour mener à bien cette transition. Découvrez les différentes obligations à respecter. Qu’est-ce que la mise en …

    Lire la suite
  • Quels sont les diagnostics obligatoires pour un logement neuf ?

    01/09/2022

    La réalisation de diagnostics immobiliers est requise pour la mise en vente ou la mise en location d’un logement neuf. Les rapports établis par les diagnostiqueurs doivent être intégrés dans le DDT (dossier de diagnostic …

    Lire la suite