1. Solution énergétique
  2. Chauffage au sol

Le chauffage au sol est, comme son nom l'indique, un système de chauffage installé dans le sol des logements. Le principe du chauffage par le sol est connu depuis l'époque romaine mais avait été abandonné en même temps que la disparition de l'empire romain. Il a été progressivement réintroduit dans les bâtiments depuis les années 1930 jusqu'à devenir, depuis quelques années, un système de chauffage extrêmement populaire notamment dans les habitations.

Les avantages du chauffage au sol

Ces dernières années, un certain nombre d'avancées techniques ont permis de faire du chauffage au sol un système efficace, confortable et économiquement rentable. Le système est invisible, c'est donc un gain de place car il n'y a pas de perte de la surface habitable, de plus, la chaleur est équitablement répartie de partout, il n'y a donc plus de sensation de froid dans certaines pièces, plus de poussières liées au fonctionnement des radiateurs, cela réduit donc considérablement les risques d'allergies.

Et puis, contrairement aux anciens systèmes de plancher chauffant des années 70-80 et dont ceux qui les ont connu ont gardé de si mauvais souvenirs, on peut dire que le chauffage au sol fonctionne désormais en basse température. Avec cette nouvelle technologie, il n'y a donc plus de problèmes de jambes lourdes et de maladies de la circulation sanguine liées à une chaleur trop forte et trop concentrée.

Focus sur les différents systèmes

Le chauffage au sol peut être électrique ou bien hydraulique et couplé avec une chaudière à condensation, classique, à haut rendement ou bien une pompe à chaleur (PAC). Dans ce dernier cas, cela permet de bénéficier d'un système plus économique et écologique. Dans un bâtiment neuf le chauffage au sol est facile à mettre en place. En rénovation, c'est un peu plus compliqué car il faut alors démonter le sol existant. Ensuite, avec l'installation du plancher chauffant, le sol sera plus haut avec les conséquences que cela peut engendrer sur l'aménagement intérieur.

Le chauffage au sol solaire est basé sur le même principe de fonctionnement, excepté qu'il est relié à des panneaux solaires thermiques, et que c'est dans ce cas le fluide réchauffé par les capteurs solaires qui va circuler dans le plancher. Toutefois, ce système ne peut généralement pas couvrir tous les besoins en chauffage de la maison, donc un système de chauffage d'appoint est souvent nécessaire en complément.

Le plancher chauffant-rafraîchissant basse température, en abrégé PCRBT, également appelé chauffage au sol réversible, est un système qui permet de bénéficier à la fois d'un chauffage en hiver et d'un rafraichissement du sol en période estivale, ce n'est pas à proprement parler une climatisation de type standard, on parle plutôt d'une "climatisation douce".

Les plinthes chauffantes (ou plinthes thermiques) : ce n'est pas à proprement parler un chauffage au sol mais une alternative intéressante, notamment en cas de rénovation car cette solution est moins coûteuse et plus facile à mettre en œuvre.

Dernier point important, le PCRBT répond aux exigences de la RT 2012, qui est entrée en application dans les bâtiments neufs depuis le 1er janvier 2013, et permet également l'obtention des labels HQE et THPE.

Experts qualifiés et assurés

Tous les prestataires inscrits sur notre site ont fait l'objet d'une vérification rigoureuse

100% indépendant et transparent

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

Blog

  • Assainissement collectif et individuel : quelles différences ?

    08/02/2019

    Le diagnostic assainissement a pour objectif de contrôler l’évacuation et le traitement des eaux usées. Deux cas de figure existent : le réseau non collectif et le réseau collectif. Quelles différences existent entre les deux ? Pourquoi …

    Lire la suite
  • Que faire en cas de diagnostic électrique erroné

    31/01/2019

    Pour garantir la sécurité des occupants d’un logement, quelques diagnostics immobiliers ont été rendus obligatoires. Ces derniers doivent tous être rapportés dans le Dossier de diagnostic technique (DDT), lequel doit être présenté aux futurs occupants, …

    Lire la suite
  • Diagnostic mérule : définition, obligation

    14/01/2019

    La mérule est un champignon qui s’attaque au bois et dont la propagation se fait de manière très rapide. Dès que sa présence est détectée au sein de la maison, il est important de l’éradiquer …

    Lire la suite
  • Les zones où le diagnostic termites est obligatoire

    04/01/2019

    Le diagnostic termites et autres insectes xylophages fait partie des diagnostics à réaliser avant la vente d’un bien immobilier. En France, son caractère obligatoire dépend de la zone où est situé le bien immobilier. Voici …

    Lire la suite
  • Avantages et inconvénients des énergies renouvelables

    14/12/2018

    Les énergies renouvelables existent en quantité illimitée dans la nature. Il peut s’agir de rayons solaires, de la force du vent ou de la chaleur stockée dans le sol. Économiques et surtout peu polluantes, leur …

    Lire la suite