Experts qualifiés et assurés

Experts qualifiés et assurés

Les experts inscrits sont proches de chez vous et ont été scrupuleusement vérifiés

100% gratuit et indépendant

100% gratuit et indépendant

Nous sommes neutres et en aucun cas affiliés avec les experts inscrits sur notre site

Rapide et sans engagement

Rapide et sans engagement

Si les devis transmis ne vous conviennent pas, vous êtes libre de ne pas y répondre

  1. Énergie renouvelable
  2. Éolienne

Une éolienne est un système qui permet de capter l'énergie du vent afin de la transformer en énergie mécanique ou électrique. L'énergie éolienne est une source d'énergie renouvelable utilisée depuis l'antiquité.

Les moulins à vent sont parmi les formes les plus anciennes de systèmes éoliens mécaniques. On les utilisait à l'époque pour produire de l'énergie capable notamment d'alimenter des machines de tissage ou pour moudre des céréales. Enfin, la première éolienne électrique a été inventée au XIXe siècle.

Différentes tailles d'éoliennes

À l'heure actuelle, une éolienne permet, selon sa taille et dans le cas d'une installation chez un particulier, de produire toute ou partie des besoins en énergie d'un ou plusieurs logements. Les éoliennes de plus grandes tailles peuvent produire de l'énergie qui permet de couvrir les besoins en énergies de plusieurs habitations ou bien même de villes.

L'emplacement est primordial

Le premier critère qui doit être retenu pour l'implantation d'une éolienne est son emplacement. En effet, pour être efficace, l'éolienne doit être disposée de façon à recevoir le maximum de vent, ce qui veut dire que la configuration du terrain est primordiale ainsi que son orientation.

La taille d'une éolienne est déterminée en fonction des besoins spécifiques en énergie souhaités pour les logements ou bâtiments. Il faut également savoir que, pour certaines installations, il est nécessaire de déposer un permis de construire en amont du projet.

L'installation d'une éolienne domestique donne droit à un crédit d'impôt et une aide peut même vous être accordée par l'État ou par le conseil régional pour permettre de financer le projet. De même que pour les panneaux solaires, il est tout à fait possible de revendre toute ou partie de l'énergie produite.

Les avantages de l'éolienne domestique

L'éolienne domestique procure de nombreux avantages, à savoir :

Elle utilise une source d'énergie inépuisable

L'éolienne s'appuie sur la force du vent pour produire de l'électricité. Ainsi, tant qu'on a du vent, on a de l'énergie. La bonne nouvelle est qu'il est omniprésent autour de nous et, contrairement aux énergies fossiles, on ne risque pas de pénurie. Certes, son intensité peut varier, mais il reste une source d'énergie renouvelable existante en quantité inépuisable dans notre environnement.

Pour profiter pleinement de ce système, il faut seulement bien choisir l'emplacement du dispositif : là où il y a le plus de vent. Le système est plus performant dans certaines régions que d'autres.

Elle est respectueuse de l'environnement

Le vent est une énergie 100% naturelle et écologique. Son exploitation pour obtenir de l'électricité est entièrement respectueuse de l'environnement et pour cause :

  • Elle n'émet pas de gaz à effet de serre.
  • Elle ne produit pas de déchets radioactifs et toxiques.
  • Elle conserve la biodiversité des milieux naturels en luttant contre le changement climatique.
  • Elle maintient une bonne qualité de l'air.
  • Elle ne génère ni pollution thermique, ni pollution de l'air, ni pollution aquatique et ni pollution des sols.

C'est une énergie propre et même les équipements utilisés pour la production d'électricité respectent la nature.

Elle permet d'être autonome en électricité

Lorsque le système éolien est bien exposé au vent, le rendement est supérieur. Il faut savoir qu'une éolienne domestique peut fournir jusqu'à 100% de l'électricité dont votre maison a besoin. Les systèmes les plus performants en produisent plus, ce qui permet la revente du surplus au réseau public, générant ainsi des revenus supplémentaires.

Si le dispositif ne couvre qu'une partie de vos besoins, vous pouvez l'associer à des panneaux solaires photovoltaïques pour être entièrement autonome. Vous pouvez alors vous désabonner du réseau public et vous ne craignez plus les coupures de courant.

Elle réduit les dépenses énergétiques

Une éolienne domestique couvre au moins 50% des besoins en électricité d'un foyer. Cela signifie que votre facture d'énergie sera réduite d'au moins 50%, voire plus en cas d'autonomie totale. En cas de revente du surplus, vous gagnerez même de l'argent au lieu d'en dépenser.

Notez que, grâce à l'électricité produite, vous pourrez faire fonctionner tous les équipements électriques y compris le chauffage et le chauffe-eau électriques.

Dernier point important : le système éolien ne craint pas les variations de prix du baril de pétrole puisqu'il n'utilise pas de carburant pour fonctionner.

Elle est rentable

Malgré les rendements d'échelle réalisés, le cout de l'éolienne domestique reste assez élevé surtout si aucune aide n'est disponible pour financer le projet. Toutefois, l'investissement en vaut largement la peine puisque dans le pire des cas, il sera amorti sur une quinzaine d'années.

Il ne faut pas oublier que les frais de fonctionnement sont quasi-nuls. En effet, une fois l'éolienne en place, il ne vous reste plus qu'à profiter de la force motrice du vent pour obtenir de l'électricité. Les factures sont réduites et les frais d'entretien moindres.

La revente du surplus vous garantit un revenu supplémentaire. En moyenne, on peut gagner jusqu'à 1.000 euros par an. Et si d'autres propriétaires louent une partie de votre terrain pour installer leur éolienne domestique, vous pouvez gagner de l'argent en plus, sans compter que cela augmente la valeur de votre terrain.

Elle est plus performante en hiver

Alors que la majorité des systèmes de production d'énergie grâce aux énergies renouvelables (solaire, aérothermie, géothermie...) affiche certaines limites en hiver, c'est durant cette saison que l'éolienne est la plus performante. La raison est que l'on a toujours plus de vent durant la saison hivernale. Cela tombe bien puisque cette période coïncide aussi avec celle où l'on a besoin de plus d'électricité, notamment pour se chauffer.

Elle a un encombrement au sol réduit

Contrairement aux panneaux solaires qui nécessitent un vaste espace, que ce soit sur le toit ou au sol, l'éolienne domestique n'occupe qu'une surface au sol réduite. En effet, après son installation, vous n'aurez que le poteau au niveau du sol tandis que les hélices encombrantes flotteront haut dans l'air. Le système ne risque donc pas de générer de gros chamboulements dans l'aménagement de votre jardin. Vous pourrez également l'ériger sur le toit si vous ne disposez pas d'espace extérieur.

Notez que la mise en place d'une éolienne domestique ne nécessite pas d'obtenir un permis de construire si la hauteur du dispositif reste en dessous des 12 mètres. Dans le cas où vous souhaitez vraiment installer un parc éolien composé de plus d'une éolienne, renseignez-vous auprès de la commune pour connaitre les dispositifs légaux à suivre.

Les différents types d'éolienne domestique

On distingue deux types principaux d'éolienne domestique :

L'éolienne verticale

Ce modèle est doté d'une tige positionnée à la verticale. C'est l'éolienne domestique par excellence, car elle peut être facilement installée sur le toit. Dans cette catégorie, deux modèles se démarquent du lot à savoir :

  • L'éolienne de type Savonius : elle est peu encombrante, s'installe facilement et fonctionne même lorsque le vent est léger. Ce modèle se compose de deux demi-cylindres qui s'entrainent l'un et l'autre en tournant. Son design est très apprécié des particuliers.
  • L'éolienne de type Darrieus : ce modèle se compose d'une tige fixe autour de laquelle tourne un rotor en H, hélicoïdale ou cylindrique. Il est peu bruyant, mais contrairement au modèle Savonius, il a besoin de beaucoup de vent pour se mettre à tourner. Il doit ainsi être placé dans un endroit très éventé.

Quel que soit le modèle sur lequel vous craquez, assurez-vous d'avoir assez d'espace pour sa mise en place. Notez qu'une éolienne verticale fonctionne sur 360°. Son installation requiert ensuite une hauteur pouvant aller jusqu'à 20 mètres et les pales peuvent être jusqu'à 65% plus imposantes que le mât.

L'éolienne horizontale

C'est le modèle classique qu'on retrouve au bord des routes ou au milieu de vastes terrains. Il dispose d'une tige verticale pouvant aller de 25 à 180 mètres et de pales situées horizontalement par rapport au sol. Voilà pourquoi on parle d'éolienne horizontale.

Le dispositif comprend, le plus souvent, trois pales, mais on trouve des modèles bipales ou monopale. Ces derniers sont moins robustes.

L'éolienne horizontale offre un bon rendement, mais elle est plus onéreuse que son homologue vertical. Elle génère aussi plus de bruit, ce qui explique pourquoi elle est généralement implantée dans une zone assez vaste. Avant d'en installer une, assurez-vous aussi de disposer de l'espace nécessaire pour la rotation des pales en hauteur.

Dans les deux cas, verticale ou horizontale, la capacité de production d'une éolienne domestique n'est pas uniquement fonction de la force du vent. Certes, cette dernière joue un rôle essentiel, mais il faut aussi tenir compte de la capacité de production exprimée en kilowatts du système avant de l'acheter. Ainsi, si la capacité est égale à 3kW, votre éolienne tournera toujours avec cette même capacité quelle que soit la puissance du vent.

Par ailleurs, outre les modèles classiques verticaux et horizontaux, on peut aujourd'hui trouver d'autres modèles plus insolites comme l'éolienne à voilure tournante.

Prix d'une éolienne domestique

Le cout d'une éolienne domestique est relativement élevé puisqu'il se situe entre 10.000 et 50.000 euros, voire plus, installation comprise. Les variations de prix dépendent bien sûr de la puissance et de la technologie utilisées. À ce prix de départ, il faut ensuite ajouter les 200 à 300 euros minimum de frais d'entretien annuel.

Depuis 2016, l'éolienne n'est plus éligible au crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Toutefois, des aides régionales peuvent être possibles. Il faut se renseigner auprès de la mairie.

Enfin, la mise en place d'une éolienne domestique nécessite une zone dégagée, et ce, même si vous souhaitez l'installer sur le toit. Il faut également savoir que, si le dispositif est haut de moins de 12 mètres, une simple déclaration de travaux suffit. Par contre, s'il fait plus de 12 mètres de hauteur, il faut demander un permis de construire au préalable avant de l'installer près d'une habitation. Enfin, pour éviter les litiges avec les voisins, discutez de votre projet avec eux afin d'obtenir leur accord, car le système éolien est assez bruyant.

Devis en cours

  • 29/11/2021 Diagnostics immobiliers / 44420 Mesquer
  • 29/11/2021 Diagnostics immobiliers / 13080 Luynes
  • 27/11/2021 Diagnostics immobiliers / 05130 Tallard
  • 27/11/2021 Expertises du bâtiment / 69004 Lyon
Tous les devis

Blog

  • Quel est le meilleur moment pour réaliser les diagnostics immobiliers ?

    16/11/2021

    Les diagnostics immobiliers permettent de dresser l’état général d’un bien. Ils mettent en exergue les points faibles et les éventuels risques à prendre en compte vis-à-vis des occupants et du voisinage. Certaines de ces expertises …

    Lire la suite
  • Erreur de surface loi Carrez sur acte notarié, que faire ?

    02/11/2021

    Vous avez acheté un bien immobilier en copropriété et vous êtes rendu compte que la surface mentionnée sur l’acte notarié ne correspondait pas à la surface réelle du bien lorsque vous l’avez mesuré ? Que …

    Lire la suite
  • Quels sont les diagnostics obligatoires pour une location de courte durée ?

    19/10/2021

    En période de vacances ou pour un séjour de courte durée à l’étranger, beaucoup de personnes préfèrent la location d’appartement ou de studio aux chambres d’hôtel. Pour les propriétaires, c’est une aubaine qui reste néanmoins …

    Lire la suite
  • DPE, comment est-il calculé ?

    05/10/2021

    Le DPE ou diagnostic de performance énergétique figure parmi les diagnostics immobiliers obligatoires à réaliser avant la vente ou la mise en location d’un logement. Cette expertise permet de mesurer la consommation d’énergie primaire du …

    Lire la suite
  • Les différents types d’amiante dans la construction

    21/09/2021

    Massivement utilisé dans le secteur du BTP avant 1997, l’amiante est une fibre minérale que l’on retrouve naturellement dans les roches. Il a été exploité pour ses vertus ignifuges et parce qu’il est un bon …

    Lire la suite