Aller au contenu

Devis comparatifs : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux

Accès prestataires

Obtenez les meilleures offres partout en France
en comparant les devis des 335 experts inscrits

Comparez 3 devis gratuits sans engagement
Aide Vous pourrez préciser votre demande à la fin du formulaire

Le chauffage au bois emballe les Français

Selon une récente étude de l’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les Français plébiscitent de plus en plus le chauffage au bois. La bonne performance de ces appareils de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables, le souci de l’écologie, le confort qu’ils apportent et les économies qu’ils génèrent n’y sont certainement pas pour rien.

En effet, on observe depuis une quinzaine d’année une augmentation significative de l’utilisation de ce mode de chauffage fonctionnant à la biomasse. Et même si la quantité de bois consommée depuis 1999 est restée stable, cela signifie surtout que les appareils de chauffage au bois ont tout simplement gagné en efficacité et en performance énergétique. Bref, ils chauffent mieux en consommant moins.

Les appareils les plus vendus à l’heure actuelle sont les foyers fermés et les poêles à bûches, les foyers ouverts sont eux par contre en net recul. L’installation de poêles utilisant des granulés (pellets) est encore relativement faible bien qu’en augmentation rapide et constante depuis quelques années. Les populations qui choisissent le plus souvent d’installer ce type de chauffage sont celles vivant en milieu rural.

Outre son intérêt écologique, l’utilisation du bois apporte un confort optimal et est économiquement compétitif par rapport aux appareils fonctionnant aux énergies fossiles. Il permet en outre de choisir son fournisseur d’énergie ou d’être énergétiquement indépendant. Son utilisation génère aussi des emplois de proximité car il provient le plus souvent de forêts environnantes, ce qui est également un critère pour certains utilisateurs.

Le label Flamme Verte est lui aussi plébiscité car 7 appareils sur 10 vendus sur le marché sont porteurs de ce label. Enfin, les différentes incitations financières associées à la mise en place de ce mode de chauffage comme par exemple le CIDD (crédit d’impôt développement durable) ainsi que d’autres aides régionales et locales permettent de réduire le coût de l’investissement de départ.

Publié le 26/02/2014