Aller au contenu

Devis comparatifs : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux

Accès prestataires

Obtenez les meilleures offres partout en France
en comparant les devis des 338 experts inscrits

Comparez 3 devis gratuits sans engagement
Aide Vous pourrez préciser votre demande à la fin du formulaire

À quoi sert un expert en bâtiment ?

En copropriété, le syndic est en général habilité à commander les travaux dans l'immeuble, le problème est que les membres du conseil syndical sont rarement techniciens en bâtiment ou en génie thermique.

Quand il s'agit d'envisager des travaux de rénovation importants dans une copropriété, mieux vaut se tourner vers un expert possédant les compétences et les logiciels adaptés, et qui pourra fournir avant toute prise de décision des simulations adaptées à chaque type de travaux envisagé.

Par exemple, vouloir améliorer la performance énergétique globale de l'immeuble ne s'improvise pas et nécessite de solides connaissances en thermique du bâtiment. Une étude doit impérativement être menée en amont et mettre en évidence les solutions proposées avec à chaque fois des simulations pour visualiser les coûts de mise en œuvre et les économies d’énergie que cela produira.

De même, optimiser le système d’éclairage de l’immeuble ne se borne pas à remplacer les ampoules par des appareils à basse consommation. Pour toutes ces raisons et bien d’autres, il est souvent utile de se faire conseiller par un expert en bâtiment surtout quand on envisage des travaux de réhabilitation onéreux qui engagent la copropriété sur le long terme.

L’établissement d’un cahier des charges est un préalable à toute demande de devis, un expert saura vous conseiller et vous orienter dans le choix des matériaux ou des équipements qui auront eux-mêmes un impact sur le confort et la sécurité des occupants de l’immeuble.

Une fois le cahier des charges établit, il est ensuite possible de lancer un appel d’offres pour obtenir différentes propositions et choisir le meilleur prestataire, cette fois-ci en connaissance de cause.

Publié le 22/10/2012