Aller au contenu

Devis comparatifs : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux

Accès prestataires

Obtenez les meilleures offres partout en France
en comparant les devis des 338 experts inscrits

Comparez 3 devis gratuits sans engagement
Aide Vous pourrez préciser votre demande à la fin du formulaire

Hausse des tarifs de l'électricité au 1er août

Les tarifs réglementés de l'électricité vont augmenter en moyenne de 2,5% le 1er août 2015. La ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Ségolène Royal a toutefois précisé que certains consommateurs échapperont à cette hausse, ce sont notamment les artisans, les commerçants et les petites entreprises.

Cette annonce de la ministre est intervenue après la remise d'un rapport émanant de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) qui estimait que la hausse des tarifs bleus de l'électricité devait être comprise entre 3,5 et 8% pour les particuliers et les petites entreprises, ce rattrapage des tarifs devant compenser les faibles hausses intervenues ces dernières années. Mais la ministre s'y est opposé et, selon ses affirmations, cette hausse ne sera que de 2,5% en moyenne au 1er août et ne concernera donc pas toutes les catégories d'usagers.

Cependant, même si cette hausse n'est pas très élevée, elle reste plus forte que l'inflation. Rappelons à cet égard que les tarifs de l'électricité ont déjà connu un premier rattrapage de 5% au mois d'août 2013 et une seconde hausse de 2,5% au mois de novembre 2014. Cette augmentation a été rendue notamment possible par la mise en place d'une nouvelle méthode de calcul des coûts dite par "empilement" qui prend désormais en compte les tarifs de l'électricité sur le marché de gros.

Pour justifier ces hausses, EDF précise que les tarifs de l'époque ne couvraient pas ses coûts de gestion. À ce sujet, il est vrai qu'EDF réclame depuis des années des hausses "régulières mais modérées" de ses tarifs. Sans doute l'entreprise a-t-elle besoin d'argent pour prolonger la durée de vie de son parc nucléaire qu'elle a besoin de rénover, sans compter aussi les déboires d'Areva qui devrait aussi avoir besoin d'argent pour se renflouer.

Publié le 21/07/2015